Chef de chantier : quelle formation et quel rôle au quotidien ?

Posté par Fed Construction dans Actualités Fed Construction
Le 14/08/2014
Chef de chantier : quelle formation et quel rôle au quotidien ?
Le chef de chantier joue un rôle fondamental dans les entreprises du bâtiment et des travaux publics. Il tient à la fois un rôle de dirigeant, de coordinateur et d’organisateur du chantier, des phases préparatoires à la gestion financière.Découvrez comment devenir chef de chantier, de la formation aux missions qui lui sont confiées.Devenir chef de chantier, qu’est-ce que cela implique ?En hiver co ...

Le chef de chantier joue un rôle fondamental dans les entreprises du bâtiment et des travaux publics. Il tient à la fois un rôle de dirigeant, de coordinateur et d’organisateur du chantier, des phases préparatoires à la gestion financière.
Découvrez comment devenir chef de chantier, de la formation aux missions qui lui sont confiées.

Devenir chef de chantier, qu’est-ce que cela implique ?

En hiver comme en été, le chef de chantier est présent en permanence sur le terrain, peu importent les températures. Très mobile, du début à la fin des travaux, c’est lui qui organise l’emploi du temps des différents corps de métiers, qui contrôle le travail de chaque ouvrier, qui supervise la réception des engins et des matériaux et qui apporte son aide et son savoir-faire si nécessaire.

Devenir chef de chantier implique donc une certaine résistance physique, ainsi qu’une grande polyvalence. En effet, le chef de chantier collabore aussi avec le conducteur de travaux, avec qui il participe aux réunions de chantier et doit s’acquitter régulièrement de diverses tâches administratives comme contrôler les bons de commande et les factures, par exemple.

Un sens accru des responsabilités est également requis pour devenir chef de chantier, puisque celui-ci s’assure que les budgets fixés dans les contrats ne sont pas dépassés. Il est aussi garant de la sécurité des professionnels présents sur le chantier, ainsi que du respect des délais de livraison.

La formation du chef de chantier doit compléter un profil de meneur d’hommes, qui apprécie le fait de diriger les opérations, de les organiser et d’en assumer la responsabilité. Il doit avoir une bonne appréciation générale des conditions de réalisation des tâches, pour gérer au mieux les équipes et les matériaux en respectant les délais qui lui sont impartis

La formation de chef de chantier et sa rémunération

La formation de chef de chantier est généralement accessible aux titulaires d’un BTS bâtiment ou travaux publics, d’un BTS étude et économie de la construction ou d’un DUT génie civil construction durable.

Une licence professionnelle chef de chantier existe aussi, à l’université de Valenciennes et à Formasup Nord Pas-de-Calais, par exemple. Par ailleurs, diverses formations de conducteur de travaux existent à Toulouse 3, Besançon, Bordeaux 1, Paris Est Marne-la-Vallée, Saint-Étienne ou encore Grenoble 1.

La formation de chef de chantier correspond à un niveau d’études minimal à Bac +2.

Faisant face à une vague de départs en retraite, les entreprises du bâtiment et des travaux publics recrutent massivement des jeunes qualifiés. Pour assurer leur progression, les nouvelles recrues sont accompagnées en tutorat au sein des entreprises ; avant de pouvoir devenir chef de chantier, elles font leurs preuves en tant que chef d’équipe, puis comme assistant chef de chantier.

À titre indicatif, le salaire d’un débutant oscille globalement entre 1600 et 2200 euros. Les perspectives d’évolution sont nombreuses, de conducteur de travaux à directeur de travaux en fin de carrière, à moins d’opter pour une carrière dans le bureau des méthodes d’une entreprise ou pour un poste de gestionnaire de contrats ou de chargé d’affaires.

À lire aussi : Fiche métier ingénieur travaux


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire