Les métiers d’avenir du BTP - 30/12/2014

Comme de nombreux secteurs d’activité, le BTP est confronté à de nombreuses évolutions, notamment en ce qui concerne les professions.
Quels sont les métiers d’avenir du BTP ? Quelles sont les nouvelles compétences attendues ?

Le domaine le plus porteur du BTP est sans aucun doute le secteur des économies d’énergie. En effet, au cours des dernières décennies, les exigences en matière de performances énergétiques n’ont cessé d’être revues à la hausse, que cela soit au niveau national, européen ou mondial. Cela se traduit en pratique par la mise en place de politiques et de normes strictes visant à réduire la consommation d’énergie, et à tendre vers une meilleure gestion des ressources disponibles.

Ces mesures impactent notamment la rénovation thermique des bâtiments et logements existants, et la construction de bâtiments (avec une prédominance de plus en plus marquée des bâtiments basse consommation). Le gouvernement entend par exemple faire passer le nombre de logements rénovés à 500 000 par an au lieu de 350 000, qui est la moyenne actuelle.

Les mutations en cours dans le secteur des énergies influent sur les métiers du BTP et leur avenir. Parmi les domaines les plus porteurs figurent notamment le génie climatique, exploitant différentes techniques (chauffage, ventilation, climatisation, plomberie) pour garantir un certain confort d’ambiance tout en réalisant des économies d’énergie. Les profils recherchés, techniciens et ingénieurs, concernent aussi bien la conception et la réalisation que la maintenance.  

Les métiers du BTP liés à la recherche et au développement ont également le vent en poupe. Les profils en mesure de prendre en compte les évolutions réglementaires en matière de conception des ouvrages et de les traduire par des solutions techniques adaptées sont essentiels dans ce contexte de transition énergétique.

Les métiers d’ingénieur d’affaires ou de chargé d’affaires, profils qui allient compétences techniques et commerciales, prennent eux aussi une importance notoire. Au quotidien, la maîtrise des relations commerciales et financières et la conduite des négociations avec l’ensemble des acteurs d’un projet (clients publics ou privés, promoteurs, fournisseurs, maîtres d’œuvre, sous-traitants, administrations…) doivent intégrer des considérations énergétiques et environnementales. Ces profils doivent avoir une bonne connaissance des marchés traités, notamment grâce à une veille approfondie. Ils doivent par ailleurs être en mesure de proposer des produits techniques et des technologies adaptés au projet.

En marge des métiers du BTP qui se développent, certains métiers plus classiques d’encadrement sont également cités comme étant des métiers d’avenir. Les chefs de chantiers, les conducteurs de travaux ou encore les chefs d’équipes sont toujours très recherchés, en raison de départs à la retraite mais aussi parce que les besoins en matière de construction sont constants.

Découvrez toutes les offres d’emploi liées aux métiers du BTP sur Fed Construction.

 

À lire aussi : 

Zoom sur le métier de technicien d’études

Chef de chantier : quelle formation et quel rôle au quotidien ?

Le secteur des travaux publics, les solutions pour résister à la crise

Les salaires moyens des cadres dans la construction et le bâtiment