Fiche métier : Ingénieur travaux - 06/03/2018

Véritable chef d’orchestre des chantiers, l’ingénieur travaux a un large champ d’action et de responsabilités l’impliquant dans toutes les phases des projets qu’il gère, de la réponse à l’appel d’offres jusqu’à la livraison finale. Missions, compétences, formation, salaire : retrouvez tout ce que vous devez savoir sur le métier d’ingénieur travaux.

Les missions d’ingénieur travaux

L’ingénieur travaux (également appelé conducteur de travaux) a pour mission de coordonner les différentes opérations sur un ou plusieurs chantiers, et contrôler chaque étape de ces projets, depuis la réponse aux appels d’offres, jusqu’à la livraison finale. Il peut aussi bien intervenir sur des bâtiments que sur des routes, voies ferrées ou encore des aménagements urbains.

En amont du chantier, cet ingénieur assiste le directeur des travaux et étudie le rapport technique du futur projet, les plans d’architecte, les études, etc. À partir de ces éléments, l’ingénieur travaux doit élaborer le budget prévisionnel du chantier, notamment en tenant compte du volume des matériaux et des effectifs nécessaires. C’est aussi lui qui s’occupe des différentes demandes d’autorisations et qui choisit les fournisseurs et autres prestataires.

La planification et la bonne gestion des chantiers rythment le quotidien de l’ingénieur travaux. Garant de l’optimisation des coûts et des délais, il définit les objectifs de tous et veille au bon déroulement des opérations, des plannings, en lien direct avec les chefs de chantier, les architectes et les prestataires. Enfin, ce professionnel aux nombreuses responsabilités participe à la réception des travaux, en présence du client.

Quelles sont les compétences requises ?

Le métier d’ingénieur travaux demande une grande implication au quotidien. Son large champ d’action l’amène à être le plus souvent sur le terrain, avec parfois une grande amplitude horaire,  afin de régler les problèmes constatés. Ce métier nécessite donc une bonne gestion du stress et des imprévus et une grande réactivité.

L’organisation et la rigueur sont des compétences obligatoires du conducteur de travaux puisqu’il doit gérer techniquement, financièrement et humainement des chantiers de tailles et d’effectifs très différents. Ses missions lui demandent également une très bonne connaissance des normes en vigueur, des techniques et des différents corps de métiers impliqués dans toutes les phases du projet. Aussi, l’ingénieur travaux doit être mobile, un meneur d’hommes et doté d’un bon sens de la communication.

Comment devenir ingénieur travaux

Le métier de conducteur de travaux est accessible en étant diplômé d’une des nombreuses écoles d’ingénieurs, qu’elles soient généralistes ou spécialisées dans le secteur de la construction (École spéciale des travaux publics ; école d'ingénierie et travaux de construction) ou en gestion de production.

Il est également possible de devenir ingénieur travaux après un BTS Travaux publics ou un DUT Génie civil-construction durable mais cela demandera davantage d’expérience professionnelle pour y parvenir.

Vous souhaitez postuler ! Envoyez-nous votre CV

Quel salaire ? 

Un ingénieur travaux débutant peut prétendre à un salaire de 27 000 à 35 000 euros bruts annuels. Un professionnel plus expérimenté et confirmé peut, lui, espérer gagner entre 55 000 et 75 000 euros bruts chaque année.

Quelles perspectives d’évolution pour les ingénieurs travaux ?

Les ingénieurs travaux peuvent envisager différentes suites de carrière compte tenu des nombreuses responsabilités qu’ils gèrent : directeur de travaux, ingénieur d'études BTP, économiste de la construction, ou ingénieur commercial BTP.

À lire aussi : Fiche métier : responsable SAV

FED Construction vous accompagne …

FED Construction accompagne tous les candidats à la recherche d’un emploi et les entreprises en quête d’un profil ciblé. Venez consulter les offres d’emploi sur notre site.

Pour aller plus loin :